You might want to visit our North American website:

Les condensats de batterie froide présentent-ils un risque de propagation du virus ?

Les batteries froide provoquent de la condensation en lien avec l’humidité de l’air soufflé. Ces condensats ruissellent sur la batterie et descendent dans le bac de condensats où ils s’accumulent.

 

Existe-t-il un risque de prolifération du virus dans ce milieu et donc un risque de propagation avec l’air soufflé ?

Le cas du COVID-19 ne doit pas être assimilé à la problématique que nous connaissons dans notre métier, soit la légionnelle. Celle-ci est une bactérie qui a besoin d’un milieu humide et tempéré (entre 25°C et 45°C) pour s’y multiplier.

Contrairement à une bactérie, le virus est incapable de se multiplier seul. Il est totalement dépendant d’un support vivant (cellule hôte). En somme, un virus est inerte et ne s’active que lorsqu’il rencontre une cellule susceptible de l’héberger. L’environnement qu’offre un bac à condensat, en fonctionnement et avec une présence d’eau est peu propice à sa multiplication et à ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. Cette maladie se transmet de personne à personne par la voie des gouttelettes (toux, éternuements, mains, objets ou surfaces contaminées par les gouttelettes).

En CVC, le risque principal de propagation du virus réside dans un éventuel système de recyclage d’air, qu’il convient impérativement de désactiver (se reporter au tutoriel "désactiver le caisson de recyclage").

Pour allez plus loin...

Il est important que les évacuations des condensats soient réalisées dans de bonnes conditions, en tenant compte du niveau de pression dans le réseau aéraulique afin d’éviter une accumulation d’eau trop importante.

La batterie froide se trouve normalement au soufflage et n’est donc pas en contact avec l’air extrait mais seulement avec l’air extérieur. Compte tenu des modalités de propagation du COVID-19, l’air extérieur est donc considéré comme sain et dans tous les cas beaucoup plus que l’air intérieur, sous réserve que les prises d’air neuf soit placées de façon à ne pas être à proximité de zones à risques.

Ce tutoriel est utile ! Je l'imprime