Principes de ventilation

La ventilation est utilisée à différentes fins. Son rôle principal consiste à éliminer l’air vicié pour le remplacer par de l’air propre et chauffé. L’air vicié est de l’air contenant des impuretés sous forme de gaz et de particules diverses. Dans certains contextes, une chaleur excessive peut également être considérée comme un « contaminant ». On distingue deux grands principes de ventilation :

EAGLE Ceiling
DHC

Ventilation mixte

Ici, l’air soufflé est émis à un débit garantissant une concentration d’impuretés égale dans toutes les parties du bâtiment. Par ailleurs, les écarts de température sont négligeables dans le bâtiment, au bénéfice du confort. C’est le principe de débit le plus courant dans nos locaux, compte tenu des avantages qu’il apporte en termes de confort. L’air soufflé est généralement diffusé au niveau du plafond ou le long des murs proches du plafond, à un taux d’impulsion relativement élevé. Pour éviter les courants d’air, les diffuseurs d’air soufflé doivent être sélectionnés avec soin pour garantir que la portée, l’étendue etc.sont équilibrées par rapport à la taille de la pièce.

 

Un excellent choix pour une installation intérieure…

• … tels que des classes de cours, restaurants et bureaux

• … où la hauteur sous plafond est faibles ou moyenne

• … où l’air soufflé peut être diffusé au niveau du plafond

• … où les exigences de confort sont strictes, sans courants d’air dans l’ensemble de la zone de présence

• … où il est nécessaire d’équilibrer de grands écarts de température entre l’air soufflé et la température ambiante (= effet de refroidissement élevé)

Ventilation par déplacement d’air (ventilation à régulation thermique)

La ventilation par déplacement signifie que celle-ci s’effectue à faible vitesse au niveau du sol. La température de l’air soufflé est toujours inférieure à la température ambiante. On a donc un schéma de flux d’air thermiquement régulé. L’air soufflé se répand largement sur la surface du sol et est impacté par toutes les sources de chaleur présentes dans la pièce. Sous l’effet de ces sources de chaleur, l’air soufflé monte et alimente en air neuf la zone autour de la source de chaleur. L’air vicié monte et est évacué au niveau du plafond.

 

Un excellent choix pour une installation intérieure…

• … composés de zones ouvertes telles que les locaux industriels, aéroports, cafétérias

• … où la hauteur sous plafond est moyenne ou élevée

• … où il existe des sources de chaleur importantes, par exemple des cuisines de restaurant

• … où les besoins en refroidissement sont limités / avec des sources isolées dans de grands espaces intérieurs