Hôtels

Dans l’hôtellerie, le ratio financier n° 1 est le taux d’occupation, c’est-à-dire le nombre de chambres occupées par rapport au nombre total de chambres disponibles. Et ce ratio dépend directement du bien-être des clients étant donné qu’un client satisfait est un client qui revient, en général.

La satisfaction des clients est essentielle

Les clients de l'hôtel exigent avant tout que leur chambre soit fraîche, calme et confortable. Nous avons tous un jour ou l'autre dû composer avec une chambre d'hôtel à ventilation centralisée qui ne pouvait pas être réglée, qui grondait ou sifflait, et où la température était soit trop élevée, soit trop basse. C’est pourquoi la plupart des clients apprécient de pouvoir régler individuellement la ventilation et la température de leur chambre.

Dans ce cas, il est important de fournir un système qui permette une régulation individuelle du climat intérieur tout en maintenant un haut niveau d'efficacité énergétique et un bon rapport coût-efficacité.

Les longues gaines de ventilation ne posent aucun soucis

Les chambres d’hôtel sont disposées en enfilade, ce qui implique de créer des gaines étendues et ramifiées. Il peut en résulter de grandes différences en termes de perte de charges entre le premier et le dernier diffuseur d’air, auxquelles peuvent s’ajouter des problèmes sonores et l’absence de possibilité de réglage.

Plus la pression injectée dans le diffuseur d’air soufflé est faible, plus le système est silencieux...

Une approche holistique est essentielle.

Les principes de conception d’un système de ventilation à la demande pour un hôtel doivent tenir compte de manière cohérente de tous les facteurs et comprendre tous les éléments requis. Un exemple d’un tel système serait un hôtel typique de cinq étages. La solution du système implique une division en deux sous-systèmes qui, ensemble, permettent de réaliser de substantielles économies par rapport aux solutions classiques pour les hôtels.

Diffuseurs d’air correctement positionnés pour la santé et le bien-être

La conception, le type et l’emplacement des diffuseurs d’air soufflé sont des facteurs dont il faut tenir compte. Le choix du diffuseur et de son emplacement doit prendre en compte l’aménagement de la chambre d’hôtel, c’est-à-dire l’endroit où sont installés le lit, la TV et le bureau. En gardant ceci à l'esprit, vous serez à même d’identifier les bonnes solutions pour que les clients de l’hôtel ne souffrent pas de courants d’air. Il faut également penser que tout réaménagement ultérieur du mobilier peut nécessiter de modifier l’orientation des diffuseurs, voire leur remplacement.

Les équipements pour une maîtrise totale du climat intérieur

Les chambres d’hôtel individuelles sont climatisées et ventilées à l’aide de modules de confort compacts, tandis que le système de régulation est connecté à une centrale de traitement d’air qui est au cœur de l’installation.

Les zones publiques de l’hôtel telles que le restaurant, les salons et les salles de conférence disposent également de modules de confort qui présentent l'avantage de nécessiter aucun entretien.

Le fait de connecter la régulation du débit à la centrale de traitement d’air optimise le fonctionnement du ventilateur afin de stabiliser le climat dans toutes les pièces. Enfin, des registres peuvent être installés pour une meilleure distribution de l’air.

Un potentiel d’économies élevé

Grâce à nos tous derniers détecteurs de présence, les chambres d’hôtel équipées de ventilation à la demande, avec chauffage/refroidissement, améliorent de 30% la performance énergétique globale.

Lorsque les chambres sont inoccupées, la ventilation se réduit de facto, ce qui constitue de toute évidence un avantage important.

Par rapport à un débit d’air et une température constants, il est possible de réduire de 80% l’électricité requise pour alimenter les ventilateurs et de 40% l’énergie de chauffage et de refroidissement, sans nuire au confort des clients de l’hôtel.