Des solutions performantes pour les centres informatiques

Les centres informatiques représentent une part importante de l’énergie dépensée dans le monde informatique, et leur demande en électricité ne fait qu'augmenter. À titre d’exemple, l’énergie requise par le cloud au niveau mondial a aujourd’hui dépassé la consommation nationale de l’Inde.

Étant donné que les performances énergétiques des services informatiques constituent une priorité, les équipements couplés à des applications basse énergie contribuent à briser la courbe ascendante des centres informatiques dans le monde.

Optez pour un refroidissement de grande précision

Il est important de se rendre compte qu’à peine 30% de l’énergie utilisée dans un centre informatique sert réellement aux équipements et aux unités de stockage. Le reste sert à alimenter toute une batterie d’autres appareils tels que systèmes UPS, éclairages, humidificateurs / déshumidificateurs, modules de climatisation des locaux informatiques (CRAC), modules de distribution électrique et, enfin et surtout, le refroidissement.

Lorsque l’énergie requise uniquement pour refroidir le centre informatique représente 33% de la facture énergétique totale, on se rend compte que le refroidissement doit être un système efficace et de grande précision.

Optez pour les avantage énergétiques du free cooling !

Dans une grande partie de l’Europe, le free cooling, c’est-à-dire l’air froid extérieur utilisé pour le refroidissement, contribue largement à l’efficacité du refroidissement des centres de données. On fait une distinction entre le free cooling direct et indirect.

Dans le cas du free cooling direct, l’air extérieur est soufflé dans la pièce pour éliminer la chaleur générée par les équipements informatiques. C’est l’idéal pour les centres où le renouvellement de l’air est élevé. Néanmoins, même si ce système s’avère efficace, il en résulte pas moins des problèmes liés à la qualité de l’air et au contrôle de l’humidité.

Dans le cas du free cooling indirect, l’air extérieur refroidit un élément de transfert thermique qui, à son tour, refroidit l’équipement informatique. Ce système permet de beaucoup mieux maîtriser la qualité et l’humidité de l’air, et est également plus stable. L’inconvénient du free cooling indirect est qu’il est moins efficace étant donné que l’écart entre les deux températures de l’élément de transfert se traduit par une perte d’énergie.

La consommation d’électricité d’un centre de données peut être réduite de 40%

Le free cooling indirect est accessible par le biais de deux solutions techniques différentes.

Pour les datacenters de grande taille, la meilleure option est un système d'eau glacée, doté de refroidisseurs externes fonctionnant en mode « free cooling » et qui constitue une solution polyvalente et à hautes performances pour réduire de 30 à 40% la consommation annuelle d’électricité. En utilisant des moteurs de ventilateurs à commutation électronique (CE), il est possible d’optimiser les performances énergétiques même pour des charges partielles

Pour les datacenters de petite à moyenne taille, où l’installation d’un refroidisseur peut s’avérer problématique, un système à détente directe représente une solution efficace et efficiente. Ce système permet la gestion intégrée du refroidissement mécanique et du free cooling, afin d'optimiser au cours de l'année le fonctionnement du compresseur et les coûts de fonctionnement qui en résultent.

Régulation améliorée des ventilateurs pour un rendement énergétique supérieur

Les ventilateurs EC (à commutation électronique) sont à la pointe de la technologie pour la ventilation des datacenters. Ces ventilateurs sont commutés électroniquement et possèdent des pales en 3D réalisées en matériau composite. Cela se traduit par une réduction de la consommation énergétique, un meilleur niveau sonore, une flexibilité de fonctionnement pour des variations de charge thermique, de débit d’air ou de pression disponible.

Le contrôle automatique de la pression de refoulement du ventilateur optimise la performance des ventilateurs et fournit aux équipements informatiques uniquement la quantité d'air dont ils ont véritablement besoin.

Lorsque le centre informatique ne fonctionne qu’à charge partielle, l’installation de dalles perforées serait suffisante pour que le débit d’air soit garanti.

Les charges partielles exigent des compresseurs pilotés par un inverter brushless

La technologie, qui plus que tout autre, correspond à l’objectif d’amélioration d’efficacité à charge partielle, est celle des compresseurs inverter. En effet, ces derniers permettent un réglage plus précis de la température et de l’humidité. Les compresseurs à vitesse variable permettent d’utiliser les unités en stand-by d’une manière très ingénieuse. En fait, en faisant fonctionner simultanément ces unités de réserve avec les unités principales, le système de refroidissement fonctionne à charge partielle et on obtient ainsi un meilleur coefficient de performance, et donc des économies d’énergie.

Les refroidisseurs ont été conçus et optimisés pour fonctionner en charges partielles. Cette avancée a été possible grâce aux compresseurs Inverter. Nos unités utilisent des compresseurs scroll ou rotatifs brushless, pilotés par un inverter DC, pour des applications commerciales légères. Pour des puissances plus importantes, nous proposons des compresseurs à vis, couplé à un inverter AC intégré.

Pour les immeubles tertiaires et les applications commerciales peu complexes, des compresseurs scroll ou rotatifs brushless, pilotés par un inverter, sont utilisés. Pour des puissances plus importantes, des compresseurs à vis avec un inverter AC intégré sont utilisés.

Hybrides pour plus d’options

Pour certaines unités, vous pouvez choisir entre des versions hybrides, c’est-à-dire une unité dotée d'un seul compresseur piloté par un inverter en plus des compresseurs traditionnels, ou bien de la technologie full inverter, avec laquelle tous les compresseurs sont pilotés par un inverter. Cette technologie permet d’obtenir un meilleur rapport entre efficacité énergétique et coût de l’unité.

L’utilisation d’inverters associés aux compresseurs scrolls et à vis permet d’obtenir de hautes performances tout en garadant les mêmes limites de fonctionnement que celles des unités traditionnelles.

Dans les centres informatiques, la fiabilité est primordiale

L'objectif ultime d'un datacenter est de fournir un service en continu, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. C'est pour cette raison que la fiabilité de tous les systèmes (alimentation électrique, onduleur UPS, refroidissement) doit être garantie et outre la qualité des composants, il est nécessaire de fournir un certain degré de « redondance » de tous les systèmes, en s'assurant que la défaillance d'un composant ne provoque pas l'interruption du service.

Plus le centre informatique est grand, plus les exigences sont strictes : marges de tolérance, capacité à supporter les pannes de courant, deux chemins utilitaires et deux circuits indépendants sont quelques exemples de paramètres critiques. L’objectif est de réduire radicalement le temps d’indisponibilité du centre. Une panne de courant doit durer le moins longtemps possible, qu’elle résulte d’un accident ou d’un facteur humain.

Les fonctions avancées de régulation fournissent une redondance de haut niveau, une charge thermique optimisée et facilitent la gestion du free cooling.

La communication et l'interaction entre les composants du système sont des éléments essentiels pour optimiser la performance des unités, assurer leur fonctionnement et la continuité du service et enfin, garantir un contrôle optimal de la charge thermique au sein de toute l’infrastructure. Le réseau local, incluant les unités de climatisation à l'intérieur du datacenter, permet de gérer la redondance, d'équilibrer les opérations, d'éviter les conflits et de contrôler le fonctionnement de toutes les unités au moyen d'un dispositif d'affichage à distance Le statut des systèmes doit lui aussi être facile à surveiller, par exemple au moyen d’une simple tablette.

Contrôle maximal de l’eau glacée!

S’agissant de débit et de température d’eau glacée, la régulation et la surveillance sont essentiels. En augmentant la température de l'eau lorsque la puissance de refroidissement maximale n'est pas nécessaire, l'efficacité du refroidisseur est renforcée. Dans le cas de refroidisseurs « free cooling» il est possible de fonctionner beaucoup plus longtemps sans compresseurs. À l’inverse, au cas où il serait nécessaire de réduire le taux d'humidité, abaisser la température de l'eau rend le processus de déshumidification plus rapide et plus efficace.

Les salles dédiées aux serveurs requièrent des systèmes de refroidissement à la fois puissants et compacts

La solution idéale pour une salle hébergeant des serveurs est une unité à détente directe, équipée d’un condenseur à distance et d’une distribution d’air directe dans la salle. Cela permet de répondre en une seule fois aux diverses exigences de l’installation. La large gamme de configurations et le grand choix d’accessoires permettent de créer une solution sur-mesure pour chaque client.

Les solutions intégrées pour les petits centres informatiques offrent un ratio kW/m2 élevé pour une surface au sol réduite.

En dépit de leur qualificatif, les petits datacenters peuvent avoir besoin d'une forte densité de puissance dans le cas de l'utilisation de ce qu'on appelle communément les serveurs « lames ».

Une solution basée sur des unités de refroidissement « in-row » permet d'éliminer efficacement une grande quantité de chaleur. Cette solution offre un avantage non négligeable en évitant la distribution de l’air en faux plancher, permettant ainsi d’économiser le coût initial d'installation.

Pour les centres de données de taille moyenne, nous proposons des solutions éco-énergétiques

Pour les centres qui fonctionnent 365 jours par an, l’association d’unités d’eau glacée installées à l’intérieur et d’un refroidisseur eau/eau free cooling constitue la solution la plus éco-énergétique du marché pour un fonctionnement tout au long de l’année.

Une configuration typique utilise le flux d’air sous un faux-plancher, avec l’aménagement des racks en allées froides et chaudes, offrant la meilleure performance énergétique, l’optimisation du fonctionnement de l’installation et un rapport élevé kW/m². 

Pour les centres où la production de chaleur est très élevée, le meilleur choix se portera généralement sur des refroidisseurs d’air dotés de compresseur interter.

Les grands centres informatiques produisent énormément de chaleur, ce qui nécessite une installation en faux-plancher

Les grands datacenters ont besoin d'un refroidissement adapté, très efficace et de grosse puissance, associant des refroidisseurs avec ventilateurs plénum. Ces unités doivent disposer de sections de ventilation distinctes et être optimisées pour une installation en faux-plancher, avec un contrôle strict de la pression sous le sol.

Une construction modulaire et l’utilisation du free cooling sont déterminantes pour un fonctionnement fiable et rentable. Les nombreuses installations de très grands centres de données en Europe du Nord ont été réalisées précisément grâce à l'accès fiable à un système free cooling pendant la majeure partie de l'année ainsi qu'à une alimentation électrique sûre à des prix compétitifs. Dans plusieurs cas, l’électricité est fournie par deux ou plusieurs centrales hydroélectriques indépendantes, ce qui garantit une fiabilité inégalée en termes d'alimentation.